Je ne sais pas quel profil embaucher dans mon entreprise

Tu souhaites embaucher quelqu'un pour t'aider dans ton entreprise, mais qui ? Au-delà des compétences techniques, que peux-tu demander aux postulants ?

Dans un article précédent, on te donnait présentait les avantages à embaucher quelqu’un. Les avantages financiers et les procédures qui existent pour t’aider. Mais encore faut-il savoir trouver la perle rare ! La personne qui croira autant que toi à ton projet et qui s’investira à fond. C’est ce qu’on veut toutes non ? Mais il y a des erreurs à ne pas commettre quand tu veux recruter quelqu’un. Cécile Jarleton, chercheuse au Lab RH et psychologue du travail met en garde contre l’utilisation abusive des softs-skills.

Qu’est-ce que les « soft-skills » ?

Tu as déjà vu sur les offres d’emploi : « Recherche une personne motivée créative, qui sache régler des problèmes complexes … »

Dans les offres d’emploi, on appelle souvent « soft-skills » les compétences humaines, qu’on n’a pas appris à l’école ou en formation. Mais les soft-skills sont en réalité un vrai fourre-tout.

Ce sont des skills, et donc des compétences. Au même titre que d’autres compétences, elles peuvent donc être évaluées et améliorées. Par exemple, la créativité ou la capacité à résoudre des problèmes sont des compétences que l’on peut développer. Et il existe des manières scientifiques de les évaluer. De plus, avec l’évolution de l’intelligence artificielle, ces compétences peuvent être apprises par des robots.

Embaucher quelqu’un d’extraverti

On a tendance à penser qu’une personne extravertie sera meilleure communiquant qu’une personne introvertie. Ce n’est pas forcément le cas. Le fait d’être extraverti n’a rien à voir avec les soft-skills. C’est un trait de personnalité, au même titre que l’ouverture d’esprit par exemple. Ces traits de personnalité ne dépendent pas de compétences, elles sont innées.

En revanche, le fait de bien communiquer est une compétence, cela peut s’apprendre. Cela sera peut-être plus simple à apprendre pour une personne extravertie mais il est tout à fait possible de rencontrer des personnes extravertie dans la vie quotidienne et très peu à l’aise dans le domaine professionnel.

Chercher quelqu’un de motivée

On voit très souvent cette demande dans les soft-skills. Mais encore une fois c’est un abus. La motivation n’est pas une compétence ! La motivation est une émotion. Elle dépendra donc de l’état d’esprit dans lequel est la personne. C’est une émotion qui peut être mesurée, mais comme toute émotion, elle évolue dans le temps et ne peut être mesurée qu’à un moment précis.

On peut bien sûr favoriser la motivation d’une personne en lui offrant un milieu de travail qui lui corresponde et des tâches qui lui plaise. On peut donc demander en entretien si la personne est motivée par l’offre d’emploi, si les tâches qui sont annoncées lui plaise, lui expliquer les valeurs de l’entreprise et l’ambiance de travail pour voir si cela lui correspond, mais on ne peut pas réellement évaluer son degré de motivation au quotidien.

Embaucher quelqu’un avec qui on a eu un bon feeling

Lors d’un entretien, on peut avoir un bon feeling avec une personne. Mais il faut faire attention à son impression personnelle. Ce n’est pas parce que la personne en face à des points communs avec nous ou qu’elle sait bien se vendre qu’elle sera la personne idéale pour le poste. Les personnes extraverties arrivent généralement à avoir un bon feeling avec les autres. Mais embaucher des personnes plus timides ou qui n’ont simplement pas la même vision des choses que soi va créer de la diversité dans l’entreprise.

Au-delà de l’abus de la catégorie « soft-skills » avoir un bon feeling avec quelqu’un dépend beaucoup de ses propres biais cognitifs, mais c’est un tout autre sujet. La bonne entente dans une équipe est importante, mais il ne s’agit pas d’une compétence.

 

Maintenant, tu as toutes les clés en main pour savoir qui embaucher, et avec quelles compétences ! Si tu hésite encore à sauter le pas de l’embauche, tu peux lire l’article dont on te parlait plus haut sur les différentes raisons d’engager ton premier employé.

e On te donne d’autres conseils sur l’embauche et pleins d’autres sujets dans notre rubrique Coachings !