Confinement Covid-19 : 5 raisons d’être reconnaissante

Qu'as-tu fait lors de cette première semaine de confinement ? Alicia, notre rédactrice te parle de 5 raisons qui lui ont fait profiter de son enfermement.

Cette semaine, notre rédactrice Alicia te parle de sa première semaine de confinement et de ce qu’elle a réalisé de positif avec ce temps précieux qui lui est offert, malgré elle.

Et toi, quelles sont les points positifs que tu retires de cette première semaine de confinement Covid-19 ?

« Bientôt, cela fera une semaine. Une semaine que je suis enfermée chez moi. Malgré des débuts relativement difficiles, j’ai fini par reprendre du « poil de la bestiole ». Et j’y ai vu tous les avantages que cela représentait. Bien sûr, je peux exercer mon profil patronne et manager (c’était le sujet de l’article de la semaine passée, vas vite le lire si ce n’est pas encore fait !;-) ), mais j’ai aussi trouvé 5 raisons pour lesquelles ce confinement nous fait du bien.

Raison n°1 : La maison est propre, rangée et nickelle.

Je l’avoue, je suis un peu maniaque sur les bords. J’aime l’ordre, j’aime la clarté, et j’aime que tout soit à sa place. Comme toi peut-être, j’ai passé ces derniers jours à astiquer chaque recoin de la maison. Après tout, si tu dois rester enfermée chez toi, autant que ce soit dans un environnement qui te plaise, non ? Vive le confinement !

Alors si ce n’est pas fait, je t’invite à te lancer dans ton nettoyage de printemps. Et tant qu’on y est, autant faire un tri !
Que souhaites-tu garder, qu’est-ce qui te remplit de joie ? C’est LA base quand on veut vivre simplement et en conscience. J’ai écrit, il y a quelques mois, un article sur l’importance de l’environnement dans lequel on vit l’importance de l’environnement dans lequel on vit. Peut-être y trouveras-tu des éléments intéressants ?

Raison n°2 : On apprécie d’autant plus les balades pendant le confinement.

Il faut dire qu’on passe souvent, en temps normal, à côté d’un bon bol d’air frais. Tu te dis peut-être que tu es trop occupée pour prendre le temps d’une balade. Maintenant, ce bol d’air, tu ne peux l’avoir que de manière limitée. Ce qui est interdit nous manque. Du coup, tu savoures chaque sortie, chaque fenêtre ouverte.

J’ai beaucoup de chance : j’ai un chien, et pas de jardin. Donc je DOIS sortir. Et ce matin, j’ai eu la chance d’assister au lever du soleil. Imagine ça : moi, mon chien, une prairie, et au fond de celle-ci, un dégradé de couleurs dans le ciel. C’était magnifique !

Le confinement nous rapproche de la nature. Il permet de nous rendre compte à quel point c’est beau, mais aussi à quel point c’est important de la préserver et d’en profiter. Pour de vrai. En pleine conscience 😉

Raison n°3 : On reprend contact avec nos proches.

Ceux qui sont loin nous manquent. C’est une évidence. Soyons honnêtes et rationnelles : nous avons toutes passé une semaine loin de notre famille, de nos amis, ou de nos parents. Pourtant, le confinement nous fait prendre conscience qu’ils nous manquent, qu’on ne passe pas assez de temps avec eux. Nous prenons conscience que la présence de nos proches n’est jamais acquise. La peur de les perdre aussi.

C’est pour cela que depuis mercredi, je passe mes journées au téléphone. Un appel par-ci, un autre par-là. Et lorsque, comme moi, on vit seule, on se rend vraiment compte qu’oublier nos proches au profit de notre business, c’est peut-être pas la bonne idée…
Le confinement a du bon !

Raison n°4 : On a ENFIN le temps de lire nos livres qui s’empilent.

Tu la connais, chère WoWo, cette pile de livres, hein ? Oui, c’est bien de cette étagère remplie de livres que tu as un jour achetés en te disant « je les lirai plus tard », mais que tu ne les as jamais ouverts… Il est temps de faire diminuer cette pile ! Installe-toi confortablement, prépare-toi un thé, et plonge dans un de ces ouvrages.

Et puis, si la lecture, c’est pas ton truc, tu as peut-être d’autres choses qui s’empilent quelque part. Des projets commencés mais jamais terminés, des formations achetées mais jamais commencées ou appliquées, ou même des rêves jamais osés ?!

Quelle leçon peut-on tirer de cela ? Penser davantage à soi, à ses projets personnels. C’est génial d’avoir des projets professionnels, et notre profession peut être notre passion, il ne faut pas s’oublier soi-même au profit de notre business.

Raison n°5 : On ressent une infinie gratitude pour les infirmières…

… et pour les caissières, et pour le personnel des grandes surfaces, et pour les médecins, et pour la police, et pour les éboueurs, et pour les éducatrices, et pour… Bref. Pour toutes les personnes qui bossent pour assurer notre bien-être (on peut même parler de survie, non ?). Et oui, on a pris l’habitude de les sous-estimer, parfois même de les mépriser et de dénigrer leur profession. Mais sans eux, on fait quoi, nous ?

Si ta profession n’est pas citée, je m’en excuse profondément.
Et, je profite de cet article pour m’adresser à toi, qui peut-être fait partie de ces personnes : Merci. Je n’ai pas qu’autre mot que Merci.

Je vais terminer là-dessus. Voici les 5 raisons principales pour lesquelles je suis reconnaissante. Merci, confinement du Covid-19 pour ces prises de conscience. Et pour l’avoir vécu la semaine dernière, merci, WoWoCommunity de nous permettre de nous développer au travers des events online, grâce l’importance de l’environnement dans lequel on vit (et ce, sans bouger de son canapé. Quel bonheur !).

PS : Si tu es infirmière, éducatrice, caissière, ou que tu travailles en cette période de crise, j’ai mis en place des rendez-vous coaching/EFT gratuits pour toi, le temps de cette crise, pour te permettre d’évacuer ce que tu retiens en toi. Je te réserve la journée de mercredi gratuitement. Il te suffit de prendre rendez-vous ici.

Confinement covid19